D-klik Interactiv
Accueil > Voujeaucourt > Grands projets > La restauration du temple

La restauration du temple

Le ou la mérule (nom latin : Serpula lacrimans, invariant en genre), aussi surnommée "lèpre des maisons", ou "ogre des boiseries", est un véritable fléau. Champignon lignivore (mangeur de bois) qui s'attaque principalement aux charpentes et structures boisées (escaliers, plinthes, plafonds, planchers,...) mais aussi à la maçonnerie, peut "déguster" tout un édifice qu'il peut parfois conduire à devoir détruire.

En 2014, une contamination était constatée au temple.

Contact a été pris avec un architecte spécialisé dans les monuments historiques, pour connaître ses préconisations afin d'éradiquer le problème.

Outre un traitement fongicide lourd et approprié, il était nécessaire d'assainir le bâtiment afin de limiter l'humidité propice au développement de mérule.

Une restauration globale de l'édifice a été entreprise : remplacement de la charpente et de la couverture du clocher, restauration de la charpente et remplacement des tuiles de la nef, mise en oeuvre d'un nouveau dallage de pierres au sol, remplacement du système de chauffage et des installations électriques, restauration intérieure et extérieure complète...

Au total, l'opération aura coûté 847 000 euros.

La Ville a obtenu de nombreuses subventions de la Région, du Département du Doubs, de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelle) et une souscription auprès de la Fondation du Patrimoine a complété le plan de financement de l'opération.